Camp de Dar es salam

Le camp baptisé Dar es Salaam – maison de la paix en arabe – a vu le jour en janvier 2015 avec l’arrivée de plus de 2 000 personnes – dont 150 enfants orphelins – à la suite d’une nouvelle attaque de Boko Haram survenu le 3 janvier, à l’extrême Nord-est du Nigéria. Alors que sa capacité d’accueil à sa création se limitait entre 10 et 15 000 personnes, le nombre de nigérian-n-e fuyant l’Etat de Borno n’a cessé d’augmenter au sein du camp. Contrairement aux autres camps du pays construits à partir de banco simple, celui-ci à sa création était rudimentaire : abris constitués de simples bâches et un accès difficile à l’eau potable posant plusieurs
soucis d’hygiènes et de santé. Mais très rapidement les infrastructures essentielles ont vu le jour : puits,
douches et toilettes ont été installés à quelques mètres des tentes.

Le camp en quelques chiffres

  • Année d'installation

    2015

  • Population estimée

    11 804

Vous désirez en savoir plus ?

Téléchargez notre fiche du camp afin d'avoir des informations plus approfondies.